top of page
  • Mairie de Charmont

Une fête festive et conviviale assombrie par un feu d’artifice avorté.

La fête nationale s’est déroulée dans la tradition devant le monument aux morts, en présence de deux représentants de la légion étrangère de l’Aube, dont le porte-drapeau.

Sous un soleil de plomb après le défilé, la population présente s’est diverti aux réjouissances organisées par la commune : concours de pétanque qui a fait le plein, tir à la carabine, deviner le poids du filet garni ou la longueur de la ficelle entourant une bouteille, jeux en bois, pêche aux canards, château gonflable.

En début de soirée, l’apéritif a été servi dehors suivi du banquet populaire sur les tables installées en face de la MJC et près des terrains de boules. Le DJ avait installé son matériel sur la route barrée, devant la MJC et Claude Brouillard, dès le repas a donné le ton, jusqu’à 22 h00 pour la distribution des lampions. Puis un long cortège s’est rendu au stade, encadré par les pompiers pour assister au feu d’artifice orchestré par les pompiers artificiers.

Ce dernier n’a pas pu être tiré en son entièreté pour cause de vandalisme. En effet, des connexions ont été abîmées et les Charmontais n’ont pas pu assister au bouquet final.

L’Adjudant-chef, Laurent Jousse a pris le micro pour en informer la population. De retour à la MJC, le bal a repris jusque tard dans la nuit.



2 vues

Comentarios


bottom of page